Loading color scheme

Judith

par Christophe Michaud

Tous les condamnés à mort sont innocents. Le père Carlile qui les entend avant que la sentence ne soit exécutée peut en attester. 

Lorsqu’il se retrouve face à Maxime Shriker, dit « Max le Fabuleux », ce sont ses propres doutes qui l’assaillent. Après tout, s’il ne lui avait pas sauvé la vie, jamais ce magicien n’aurait assassiné le général de Launay. 

Toutes les preuves désignent Shriker coupable. Cette seule certitude bascule quand madame de Launay vient se confesser pour soulager son âme en peine et révéler l’incroyable vengeance dont elle est victime.